Comment réduire ses impôts avec les œuvres d’art ?

Il y a plusieurs façons de faire de la défiscalisation. On parle souvent de l’immobilier et il est vrai que c’est souvent ce qui est choisi en priorité par les investisseurs. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a d’autres moyens dont l’achat d’œuvres d’art. Si vous ne connaissez pas encore très bien tous les avantages fiscaux de cette technique, nous sommes là pour vous en faire part.

Que dit la loi à propos de l’achat d’œuvres d’art ?

La loi est très précise concernant l’achat d’œuvre d’art et sa défiscalisation. Si vous posséder l’œuvre pendant 2 ans minimum, vous pourrez bénéficier d’un abattement de 10%. Ainsi, on ne taxe votre plus-value que sur 27%. Si vous conservez l’œuvre d’art pendant 12 ans, l’exonération est complète. Et l’acheteur de l’œuvre peut choisir pour 5% de la valeur. De ce fait, l’impôt sur la plus-value n’est comptabilisé que lorsqu’il y a bénéfice pendant la vente. On l’obtient assez facilement en faisan la soustraction entre le prix d’achat initial et le prix de vente. Dans le cas d’une entreprise, la situation est légèrement différente. La déduction de 20 % peut se faire si l’œuvre est gardée pendant 5 ans minimum. Et la réduction d’impôt se fait si elle ne dépasse pas 5 % du chiffre d’affaires sur une année.

Quel est le processus pour défiscaliser ?

C’est un réel avantage de défiscaliser avec l’achat d’œuvres d’art en France. Le site France-finance vous en dit plus sur la façon de défiscaliser avec l’art. De plus, vous contribuez à la préservation du patrimoine culturel. Vous soutenez la création contemporaine et l’art en général. Bien sûr, il faut que l’artiste soit enregistré à la Maison des artistes afin de vous faire parvenir une facture que le Trésor Public pourrait vous réclamer en cas de contrôle. Le fisc ne considère par les attestations d’authenticité comme une preuve. N’oubliez pas suite à votre acquisition à assurer votre œuvre. C’est essentiel en cas de vol, d’incendie ou de dommages.

Le choix de l’œuvre

On ne s’improvise pas marchand d’art aussi facilement. N’hésitez pas à demander conseil à un expert en art dont c’est le métier. Même si vous souhaitez avant tout baisser vos impôts, vous devez penser à la revente de votre œuvre dans quelques années. Aux vues des taux de défiscalisation, il vaut mieux investir dans un objet d’art qui va gagner ou conserver sa valeur à long terme. Le marché de l’art mondial se porte très bien. Il est donc intéressant de se tourner vers ce système pour défiscaliser.

Glacières pour camping car