Quatre heures pour découvrir Cassis

La plupart du temps, on parle d’une escapade d’une journée ou deux, d’un séjour de deux ou trois semaines… Mais il est possible de découvrir une ville comme Cassis en un temps record, en l’occurrence en quatre heures, à condition de bien s’organiser (hébergement, transport…) Ces quelques heures suffisent amplement pour se faire une idée des attraits de village médiéval provençal, de comprendre pourquoi Frédéric Mistral a dit : « Qui a vu Paris mais pas Cassis n’a rien vu. »

Les hébergements à Cassis

Les voyageurs ont le choix parmi de nombreux hôtels qui comptent parmi les adresses les plus prestigieuses de Provence. C’est le cas des hôtels trois-étoiles Royal Cottage, Hôtel & Spa de La Plage – Mahogany, Best Western Hôtel La Rade ou Les Jardins de Cassis. On peut également mentionner des établissements pas chers tels qu’Interhotel Cassitel, Le Cassiden, Hôtel Laurence ou Hôtel du Commerce.

Certains visiteurs optent eux pour un séjour en camping Cassis. Cela permet entre autres de combiner le confort d’une résidence moderne – un mobile-home ou un cottage avec terrasse privative, un espace de vie confortable, une cuisine équipée, etc. – avec les plaisirs des vacances en plein air. Parmi les adresses ayant pignon sur rue, on peut citer Les Cigales ou La Sauge.

Village balnéaire très prisée des Français et des Européens

Rappelons seulement qu’en plein mois d’août, on dénombre plus de 40 000 personnes présentes dans cette localité qui compte en réalité 8 000 habitants. Il faut dire que le bel emplacement dans le parc national des Calanques, le front de mer pittoresque et l’ambiance méditerranéenne sont captivants. Bien que le printemps et l’été soit les périodes les plus prisées pour profiter des plages, les visiteurs sont nombreux à profiter de la douceur de vivre de Cassis en plein mois de décembre.

Comme beaucoup de villages provençaux, Cassis se découvre à pied, en particulier si l’on n’a que quelques heures devant soi. La visite pourrait commencer par exemple sur l’esplanade pour admirer la beauté du littoral méditerranéen, bordé par l’une des plus hautes falaises maritimes d’Europe, Cap Canaille.

Le long du quai

L’amphithéâtre de collines et de bâtiments en cascade entourant le port avec ses bateaux de pêche en mouvement a créé une scène pittoresque.

Pratiquement tous les matins, les pêcheurs installent des échoppes le long du quai pour vendre leurs prises fraîches matinales. Selon la saison, ils proposent des daurades, des rougets, des turbots, des calmars, des perches de mer, des congres et des lottes – ces deux derniers sont des ingrédients essentiels de la bouillabaisse qui fait depuis longtemps la réputation du Sud de la France.

On en profite bien entendu pour admirer le château de Cassis, une ancienne forteresse protégeant la ville des envahisseurs. Situé sur une falaise au-dessus du port, l’édifice date du 13ème siècle et est resté une enceinte militaire jusqu’à la fin du 19ème siècle. Le château est aujourd’hui un hôtel cinq-étoiles. Sa taille imposante et son emplacement sur les hauteurs de la ville permettent en tout cas de l’admirer depuis de nombreux points de vue, y compris dans les environs de Cassis.

La ville tire son nom du romain « Carsicis Portus », qui signifie « port sacré, en référence au sommet de pierre saisissant qui ressemble beaucoup à un couronne, au nord du village – ledit sommet s’appelle d’ailleurs couronne de Charlemagne.

Promenade dans la vieille ville

Comment résister au cours de ce séjour à l’envie de flâner dans les quartiers de la vieille ville, chacun avec son caractère et son histoire ? Beaucoup de visiteurs adorent par exemple les ruelles étroites qui montent du pont, certaines avec des magasins et des restaurants, d’autres avec les maisons des pêcheurs. Beaucoup seraient en tout cas heureux de se perdre pendant des heures dans ce labyrinthe de rues.

La place Baragnon et l’hôtel de ville

Les places du village sont de magnifiques lieux de rassemblement, certains accueillant des marchés, des événements culturels ou des monuments historiques. Sur la place Baragnon, des marchés accueillent locaux et visiteurs deux fois par semaine (mercredi et vendredi matin). On y trouve entre autres des fleurs, des vêtements, des bijoux…

Adjacent à la place Baragnon se trouve un jardin public où se trouve la mairie. Il s’agit d’un monument historique classé construit en 1626. Pour ceux qui n’ont pas le temps d’admirer l’intérieur de l’édifice, ils peuvent toujours apprécier la beauté du décor extérieur – celui-ci porte une plaque sur l’un des murs, indiquant le niveau d’eau élevé de l’inondation dévastatrice de 1858 qui a submergé une partie de la ville.

Rue du général Bonaparte

Cela peut paraître anecdotique mais c’est toujours intéressant de faire un saut dans un endroit où l’unes de grandes figures de l’Histoire a séjourné, même brièvement, en l’occurrence Napoléon. C’était lors de l’inspection de ses troupes en Provence. La rue porte aujourd’hui son nom.

Un parfum de… Cassis

Parfois il suffit de s’arrêter et de sentir le parfum. C’est ce que certains visiteurs font par exemple à L’eau de Cassis Parfumeur Créateur, boutique et musée, une entreprise familiale qui crée des parfums depuis 1851.

L’enseigne possède deux boutiques dans la ville, une à Marseille et une autre à Grasse. Les parfums sont créés à partir des fleurs fraîches de Provence, notamment de la lavande, qui ont fait la renommée de la région. Mais les créateurs ont également de nombreux parfums variés et ravissants, notamment Escapade à Cassis (avec une version pour homme).

Glacières pour camping car