Où garer son camping-car pour visiter Paris

Visiter Paris en camping-car ? Oui, c’est tout à fait possible ! Diverses étapes sont possibles, dont la plus connue reste le camping du Bois de Boulogne. En interrogeant les internautes, nous vous avons déniché plusieurs aires de camping-car à Paris méconnues : du stationnement habituel en plein coeur de Paris, aux campings de banlieue excentrées mais accessibles, en passant par- ô surprise – le parking de Disneyland.

Une capitale à visiter, hiver comme été

Paris est une ville qu’on ne se lasse pas de visiter, quelle que soit la saison. L’été, la capitale se vide et accueille les campings-car en quête de tourisme parisien. L’hiver, l’on découvre différemment les charmes de la ville-lumière : romantisme des Quais de Seine, ou douce mélancolie des ruelles de Montmartre sous un soleil frais mais éclatant. Au printemps, la capitale se pare du charme fou de lilas aux senteurs envoûtantes, de petits coins de campagnes en ville qui refleurissent et de terrasses de cafés en ébullition. L’automne est aussi une saison qui se prête aux visites parisiennes. La fraîcheur naissante d’une météo en transition, les tapis de feuilles mortes et dorées, invitent le visiteur à se réfugier dans le cocon ouaté de brasseries ou l’espace chauffé de mythiques salles de musées. Au moment où la nature se retire, hiberne, Paris se pare de couleurs éclatantes et de lumières revigorantes.

Des aires de camping-car à Paris, ça existe ?

La question demeure, essentielle : peut-on visiter Paris à bord d’un camping-car ? Au premier abord, cela semble compliqué, pour ne pas dire impossible. C’est un fait : Paris présente plus d’un obstacle. La circulation y est intense, vigoureuse. Le stationnement, quand à lui, est complexe et rare. Même les Parisiens semblent progressivement abandonner leur véhicule.

Quelles sont les aires de camping- car à Paris pas cher ?

Il existe des moyens de résoudre ces problèmes de stationnement. En banlieue, certains campings peuvent accueillir votre camping-car et dans le centre-ville, des parkings le permettent aussi. Il y a aussi certains quartiers, à connaître, où il est possible de garer votre camping-car.

Les abonnés de nos réseaux sociaux se sont portés volontaires pour partager leurs bons plans en la matière. Ces trucs et astuces relèvent plus d’un partage d’expérience que d’une science solide et définitive. Aussi, ce qui a marché une fois ne fonctionnera pas toujours une seconde fois mais – comme on a coutume de dire – qui ne tente rien n’a rien…

La capitale la plus ”relax” pour les camping-cars

Une professionnelle de l’accueil des camping-cars en région parisienne nous l’a confirmé : tant que le visiteur ne se gare pas sous les fenêtres d’une célébrité, il peut tout à fait passer une nuit garé en coeur de ville. Car oui, Paris fait partie des métropoles les plus souples et accueillantes en termes d’accueil de camping-cars. Observez votre environnement et faites preuve de bon sens : si vous voyez un policier stationné devant l’immeuble, évitez de choisir cet emplacement pour y passer la nuit !

Les campings de Paris et de sa banlieue

Tous les voyageurs n’auront cependant pas envie de faire le pari du stationnement libre, en plein Paris. Voici des alternatives : le camping, aisé d’accès, du Bois de Boulogne. Il y a aussi ceux de Versailles, des Maisons Laffite ou de Villiers-sur-Orge. Les plus audacieux pourront tenter de passer une nuit au Bois de Vincennes mais prudence… le lieu peut être mal famé et il est arrivé que la police sanctionne des camping-cars stationnés à cet endroit.

Quelques avis sur les campings parisiens et autres aires pour les camping-cars

  • Camping du Bois de Boulogne : Andrée : “ La camping du Bois de Boulogne est impeccable et parfaitement desservi par les transports, depuis la Porte Maillot (bus, métro, navette).
  • Camping du Beau Village, Villiers-sur-Orge : Martin : “Nous nous y rendons régulièrement car le RER est tout proche (700 m).
  • Camping de Champigny-sur-Marne : Pauline : “Beaucoup plus abordable que celui de Versailles ou du Bois de Boulogne, il jouxte un vaste parc et les bords du Marne. Très sympa ! En plus, le RER se trouve à seulement 20 minutes de marche.”
  • Parking de Disneyland Paris : Estelle : “Fiable et sécurisant, il demeure assez cher ( 30 € les 24 heures).”
  • Stationnement libre dans Paris : Frédéric : “ Si le code de la route est respecté et la taxe de stationnement réglée, c’est autorisé. J’ai passé deux nuits sur l’île de la Cité, à Montmartre, dans le 13ème et le 14ème arrondissement de Paris.”

 

Glacières pour camping car