Peut-on limiter le temps de stationnement sur les aires de camping-car ?

Dans toute la France, il existe plusieurs aires de camping-car. Elles sont faites pour que les camping-caristes et leurs voyageurs puissent se reposer, vidanger et faire un ravitaillement. Si certains propriétaires de ces stationnements particuliers acceptent que leurs clients y restent le temps qu’ils leur conviennent, d’autres sont plus strictes par rapport à la durée de stationnement sur ces lieux. Ils limitent alors le temps permis aux camping-caristes de rester sur les aires de camping-car.

Les durées habituelles de stationnement sur une aire de camping-car

Si l’on choisit une aire de camping-car sur le site d’un hôtel de plein air, on ne doit y rester que pendant une nuitée. Cependant, on peut renouveler cette durée et refaire à chaque fois une nouvelle réservation jusqu’au moment où on décide de reprendre la route. Pour les aires de camping-car sur les autoroutes, la durée maximale du stationnement est limitée à 48 heures. On ne doit donc pas dépasser ces deux jours sur la station. En ce qui concerne les aires de camping-car privées, ce sont les propriétaires qui déterminent le temps pendant lequel chaque camping-cariste peut rester sur leurs terrains. En général, une place sur une aire de camping-car peut être louée pour une nuitée, le temps d’un week-end ou pendant toute une semaine entière.

Comment renouveler la durée de stationnement sur une aire de camping-car ?

Dans le cas d’une aire de camping-car privée, si on reste au-delà de la durée convenue au préalable, on doit reparler avec le propriétaire. Dans le cas où la place n’a pas été réservée par d’autres campeurs, on peut y rester. Mais si jamais elle est déjà prise pour les jours qui suivent, on doit en trouver d’autres. On doit donc rouler ou bien se trouver une aire de camping-car non payante qui n’est pas toujours pleine.

Glacières pour camping car