Visiter l’Espagne en camping-car : ce qu’il faut savoir

Voyager en camping-car est synonyme de liberté : pas de contraintes d’horaires ni de programmes à planifier, bref le rêve ! Vous ne renoncerez pas non plus à votre confort, puisque vous avez tout l’aménagement nécessaire et vos petites affaires avec vous. Tout est prêt pour votre départ en Espagne ! Un voyage à travers les plus belles régions ; vous pourrez par exemple, aller de la Catalogne à l’Andalousie, en longeant la côte ou du Pays Basque à Madrid, en visitant les terres. Vous allez vivre une expérience unique, grâce à l’hospitalité des espagnols, l’ambiance festive et la beauté des paysages. Cependant, visiter l’Espagne en camping-car, nécessite un minimum d’organisation, pour être en accord avec la législation actuelle.

Voyager en camping-car : les normes espagnoles à connaître

Depuis 2008, le ministère de l’Intérieur a adopté l’instruction 08/V-74, de la Direction Générale de la Circulation (DGT), qui distingue le stationnement et le camping. Il est impératif de respecter les règles suivantes, pour qu’un camping-car soit considéré comme stationné :

  • être correctement garé à l’intérieur des lignes de marquage et avoir seulement les roues en contact avec le sol ; sans stabilisateurs installés.
  • Avoir les fenêtres fermées et aucun équipement sorti (tables, chaises, auvent, etc.) ; c’est-à-dire aucun élément qui pourrait dépasser de l’emplacement prévu.
  • N’émettre aucune émission ou déversements de fluides du véhicule (excepté le moteur).

À l’inverse, la notion de camping renvoie au fait, d’occuper une place plus large que les marquages au sol et d’être installé avec du matériel, qui occupe de l’espace supplémentaire. Il est important de savoir que si vous stationnez en camping-car, se sont les lois nationales de la circulation qui s’appliquent ; en revanche, si vous êtes en mode « camping », les règles locales ou régionales prendront effet. Il n’est pas rare de rencontrer des autorités qui appliquent la législation locale, au détriment des lois nationales. En cas de conflit ou de malentendu, n’hésitez pas à emporter avec vous le texte de loi, afin de justifier votre situation. Ils vous permettra de soutenir vos arguments et prouver votre conformité.

L’Espagne en camping-car : quelles autres alternatives ?

L’Espagne, ne propose que très peu d’aires gratuites dédiées exclusivement aux camping-cars, comme on peut trouver en France. Cependant, vous pouvez vous arrêter dans des lieux, qui ne sont pas prévus à cet effet, mais qui ne dérangeront pas, en veillant à respecter les consignes de stationnement, ci-dessus. Il est important de savoir que le bord de mer est très prisé et plus contrôlé ; il peut donc être difficile de trouver un emplacement, hors des établissements réglementés, surtout en été. L’autre option est donc, de trouver un camping et ainsi vous installer et stationner, en toute tranquillité. Vous devrez payer un tarif à la nuit et vous pourrez effectuer toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement de votre véhicule : vidange, recharge d’eau ou branchement électrique, si besoin. Comment trouver une aire de camping en Espagne ? L’offre est très large, vous n’aurez aucun mal à trouver une parcelle disponible, hors saison, sans avoir réservé au préalable. En période estivale, il est préférable de vous y prendre à l’avance, car les touristes affluent et les campings se remplissent vite.

Visiter l’Espagne en camping-car sera un voyage plein de découvertes, que vous pourrez organiser à votre rythme. Prendre connaissance des lois en vigueur est indispensable, pour ne pas être confronté sur place, à des situations que vous ne sauriez pas résoudre. Vous pouvez désormais partir l’esprit libre et détendu !

Glacières pour camping car